Turquoise et amulette

Publié le : - Catégories : My Little Natural Stone

La turquoise: nature, symbolique, propriétés et vertu

La turquoise est une pierre dont l’usage remonte à plusieurs millénaires que ce soit par les indiens d’Amérique, les chinois, les Egyptiens ou les peuples du moyen orient.  En Europe, la turquoise n’est connue que bien après, découverte en Turquie par les croisés, qui l’on nommée « Pierre Turque », puis Turquoise. Facilement reconnaissable par sa couleur bleue caractéristique à qui elle a donné son nom, cette pierre peut toutefois présenter des nuances allant du vert au jaune.

Les principaux gisements sont répartis à travers le monde entre le Mexique, le sud Américain et la région de la mer rouge. Cette pierre est utilisée par les artisans comme gemme en joaillerie et orfèvrerie depuis des millénaires (on retrouve par exemples des bijoux, bagues et bracelets en turquoise sur des momies datant de -5000 ans avant JC !)

Outre l'aspect ornemental et esthétique, il est toujours surprenant de réaliser le parallèle qui existe dans l’usage et l’importance que l’on a donné aux différentes pierres naturelles à travers le monde, à travers les cultures et à travers les époques. La turquoise n’échappe pas à cette règle, loin de là !

Propriétés de la turquoise à travers les cultures

Chez les Indiens d’Amérique, par exemple la Turquoise était considérée dans certaines tribus comme la pierre des dieux, dont la possession était réservée aux shamans pour la puissance qu’elle dégage ! Elle était ainsi le plus souvent liée à des rites et utilisée comme amulette contre le mauvais sort. Vertus protectrices que l’on retrouve également chez certains peuples Himalayens, Tibétains et Népalais, pour qui la turquoise dissiperait les énergies négatives. 

Il est tout aussi surprenant de voir à quel point les vertus curatives qu’on attribue à cette pierre bleue trouvent des similitudes chez ces différents peuples pourtant  très éloignés géographiquement. Là encore, les Shamans Indiens l’utilisaient en concoction, en poudre pour soigner la cécité, pour guérir d’une morsure de serpent ou pour prévenir la folie,  cependant que les guérisseurs bouddhistes ou Hindouistes l’utilisaient autant pour ses vertus purificatrices sur les fluides corporels que pour sa capacité supposée à aligner le corps et l’esprit en réalignant les chakras, jouant donc sur l’équilibre mental… Surprenant n’est-ce pas ?

Il n’est donc tout naturel de voir cette pierre tenir une place en Litho thérapie, que ce soit dans la médecine indienne ou chinoise, comme une pierre de purification dissipant les énergies négatives (on dit même qu’à force de les absorber, certaines turquoises placées au contact de la peau finissent par devenir ternes, et que la turquoise « meurt »).

Dans la religion Hindouiste, la turquoise est la pierre du 6ème Chakra, celui de l’œil interne (entre les deux sourcils), ce qui nous ramène directement à d’autres vertus supposée de cette pierre, agissant positivement sur le discernement, l’intelligence et la créativité.

Pour les Bouddhistes, la turquoise est également la pierre de la richesse spirituelle, souvent associée au corail rouge, dont les vertus se compléteraient. On retrouve cela également dans les croyances musulmanes.

Pour l’anecdote, la turquoise s’offre pour le 18ème anniversaire de mariage. Il est dit que la turquoise est la pierre de la fidélité toujours en vertu de ses pouvoirs à chasser les mauvaises ondes !

Pour aller plus loin, les adeptes d’astrologie sauront que la turquoise est particulièrement recommandée pour les signes du zodiaque suivants : balance, gémeaux, poisson, sagittaire, scorpion, verseau

Sélection de bijoux en argent et turquoise

 

Partager ce contenu