Grand Bouddha ou Bouddha rieur?

Publié le : - Catégories : My Little , My Little Astuce

Grand Bouddha n'est pas Bouddha rieur... 

Bouddhisme, Taoïsme, esprit zen, est-ce la quête de la sérénité après laquelle nous courrons, force est de constater que nous sommes de plus en plus nombreux à nous  intéresser à la culture extrême orientale et notamment chinoise. Il est de bon ton, et en premier lieu chez nos "People", de porter un bijou qui caractérise cette recherche spirituelle, autant que l'ouverture de nos esprit à ces courants Asiatiques. Certains ne sont pas forcément évocateurs, comme ces colliers et bracelets en bois appelés "Mâla" (qui sont à l'origine des bijoux destinés à la méditation chez les Bouddhistes), d'autres le sont beaucoup plus à l'image des Bouddhas que l'on arbore de plus en plus, en collier, bracelets ou en médaillon.

Il est cependant une confusion fréquemment commise dans laquelle il ne faut pas tomber, surtout si vous souhaitez offrir un bijou bouddha à un asiatique à l'occasion du nouvel an chinois! En effet, il existe deux figures du Bouddhisme, que le grand public confond souvent, le grand bouddha et le Bouddha rieur, le second ayant souvent tendance à être pris pour le premier! Si les deux figures ont toutes deux une image positive, les valeurs et la symbolique qu'il dégagent sont pourtant bien différentes!

Le grand Bouddha, symbole de l'ascétisme et du don de soi

Grand bouddha en méditation
Il s'agit de la figure sacrée du Bouddhisme, généralement quand un asiatique parle de Bouddha, c'est bien du grand bouddha dont il vous parle! Il symbolise la sagesse, la privation de soi, l'ascétisme, il est généralement représenté en pleine méditation.  

Il est bien entendu associé à une quête spirituelle, on offre un grand bouddha en médaillon pour son oeil bienveillant et protecteur mais également pour l'aide introspective qu'il vous procurera.

A proprement parler, le Bouddha est un "titre" dans le bouddhisme, qui désigne une personne qui a atteint l'éveil, atteint le Nirvana, il existe donc plusieurs Bouddha, mais le plus connu et donc le plus représenté est Siddhârtha, le fondateur du bouddhisme, également appelé le "bouddha parfait". Médaillon argent grand bouddha culpté dans l'onyx


Le Bouddha rieur, figure du bonheur et de l'abondance

Le bouddha rieur, porte bonheur Souvent confondu en occident avec le grand Bouddha, le Happy bouddha ou Budaï ne figure aucunement dans les textes sacrés. Ce personnage ventripotent, hédoniste et plein de bonhomie est une figure reconnue et vénérée du bouddhisme. Il s'agirait d'un moine chinois du Xème siècle qui, par sa générosité et sa bonté laissa une empreinte telle dans  l'imaginaire collectif qu'il fut peu à peu incorporé aux valeurs du bouddhisme.

Médaillon Bouddha rieur en argent et jade vertAinsi ce personnage historique, appelé le "Pu-tai" est partie intégrante de la culture chinoise, comme véritable divinité dont l'image est toujours associée au bonheur, à l'abondance mais aussi à la chance. Toutes les maisons de Chine, tous les commerces et restaurants chinois possèdent leur "Hoteï", la statuette ou la représentation du Bouddha Rieur qui veille sur eux et leur apporte la bonne fortune! Pour faire un parallèle, l'évocation du bouddha rieur possède un peu son équivalent avec le Kokopeli chez les peuples d'Amérique du sud!

Cette figurine porte-bonheur est évidemment déclinée en bijou, notamment en pendentif (souvent sculpté dans du jade), c'est LE cadeau par excellence à offrir lors du nouvel an Chinois, avant un examen, ou toute étape importante dans la vie d'un homme ou d'une femme!





A lire également:  Porte-bonheur: Quel Bouddha choisir?

Partager ce contenu